Le 10 avril 2017, le finlandais Mikko Heimonen et l’anglais Ben Briggs ont skié à vue la face ouest du Mont Blanc (5.4 E3), une descente technique et sauvage dans une des plus grosses faces des Alpes.

 

Du sommet du Mont-Blanc jusqu’au glacier du Miage, les deux skieurs ont descendu 2400m de dénivellation brute dans cette face réputée pour son éloignement et sa complexité glaciaire. Trois rappels de 30m ont été nécessaires pour s’extirper du glacier du Mont-Blanc, au pied de l’éperon de la Tournette. Les conditions de neige ont été qualifiées de « délicates ».


Les répétitions de la face ouest du Mont Blanc ont habituellement lieu plus tard en saison. Son altitude fait qu’elle n’est généralement en condition qu’au début de l’été. Mais à cette période la descente directe par le bas du glacier du Mont Blanc est encore plus problématique. Casse-tête insolvable ? Certains skieurs empruntent un couloir descendant du refuge Quintino Sella pour rejoindre la voie normale des Aiguilles Grises via le refuge Gonella.
 

Sylvain Saudan avait été le premier à skier cette face, en juin 1973. L’italien Stefano De Benedetti en avait ouvert une variante, plus directe, en septembre (!) 1980. C’est cette variante qu’ont reprise Mikko Heimonen et Ben Briggs. Deux autres lignes ont été ouvertes plus à droite de la face entre les séracs, une par Pierre Tardivel et une autre par Dominique Neuenschwander.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here