Malgré la dernière “powder alert” de fin avril qui a déposé une grosse quantité de poudre sur l’ensemble des Alpes, les jours qui ont suivi ont été peu cléments. Le foehn et le vent ont mis à mal le manteau, et en trois jours toute la neige fraîche a disparu. Certains ont tiré leur épingle du jeu, comme Kilian Jornet et Alexandre Lafarge qui font coup sur coup la descente de la voie Cordier à l’Aiguille Verte et la première descente intégrale de la voie des Autrichiens aux Courtes. Au sujet de cette dernière, nous avons voulu voir ce qu’il en était.

Bilan : cette face tout comme ses voisines s’est faite décaper par le vent. Point de poudreuse mais neige dure, glace et rochers apparents… Pas le mieux pour le ski ! Les conditions sont par contre plutôt bonnes pour l’alpinisme, et certaines voies comme la voie des suisses jouissent d’une belle fréquentation. La face nord des Droites reste néanmoins vraiment sèche, tout comme les Grandes Jorasses.

face nord courtes droites
Les faces nord des Droites et des Courtes bien sèches

Quant au ski, il faudra se tourner vers les faces sud ! C’est ce qu’ont saisi Vivian Bruchez, Jérémy Janody et Cédric Pugin pour s’offrir une belle ouverture sur la face sud-ouest de la Pointe Fouly (3611m), en arrivant à faire la jonction entre deux couloirs, avec une sortie au sommet. Voir l’article que j’ai rédigé à ce sujet dans Montagnes Magazine.

bruchez-pugin-janody-pointe-fouly-ski-pente-raide-4
Ski de printemps plein soleil sur la Pointe Fouly – ©Vivian Bruchez

Côté sud les scandinaves Mikko Heimonen et Jesper Petersson s’envoient trois lignes sur le Mont-Blanc du Tacul en trois jours. Les deux commencent par skier le couloir SW du Col du Diable (5.3) jeudi 5 mai. Le vendredi, ils reviennent dans la zone pour réaliser la rare descente de la face sud du Tacul (5.4 E4). Le samedi, ils terminent leur moisson par le couloir SW des Aiguillettes du Tacul.

Les trois lignes réalisées par Mikko Heimonen et Jesper Petersson.

Ambiance pente raide sous le sommet des Aiguillettes du Tacul

Toujours sur le Tacul les skieurs de pente raide Dave Searle, Joel Evans et Guillaume Mars ont repris la descente de la face sud ce samedi 7 mai. Une descente dans une ambiance plutôt engagée… Retrouvez le récit dans cet article.

 

 

Nul doute que d’autres descentes d’envergures auront lieu dans le massif dans les prochaines semaines. Affaire à suivre !

2 Commentaires

  1. Bonjour

    Ca avait l’air sacrément sec par rapport à la descente de stéphane … comment ont ils pu faire ça sans rappel ? On a des photos des passages ?

    Merci et à plus

    Cyrille

  2. Salut Cyrille !
    Je pense que pour la descente de Kilian et Alex c’était nettement plus rempli, néanmoins la désescalade du ressaut médian a dû être sacrément épicée… honnêtement on n’a pas vu où ça passait !
    Heberger image

    Quant au ressaut du bas ils l’ont contourné par la droite en descendant. On voit leurs traces sur la photo.
    Heberger image

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here