Les maestros ont encore frappé. Deux jours seulement après avoir remporté la Pierra Menta, Kilian Jornet fait équipe avec le skieur d’Argentière Vivian Bruchez pour aller dégoter deux nouvelles lignes dans le jardin de ce dernier.

Vous en avez sûrement entendu parler car cette info pente raide a fait le tour des grands médias. Le lundi 14 mars les deux skieurs-alpinistes partent pour l’Aiguille du Chardonnet, sur laquelle ils ont déjà ouvert deux nouvelles lignes (!) : la première descente de l’éperon Migot à skis et une ligne en face sud-ouest en décembre dernier, que nous vous relations dans cet article. Sachant qu’auparavant Vivian Bruchez avait déjà ouvert une ligne en face S/SW nommée “Couloir des trois chardons”, avec un autre compagnon de cordée.

C’est donc dans leur terrain de jeu favori que les deux compères vont tracer cette improbable ligne poétiquement baptisée “La Vire de Lune“. Du ski-alpinisme ou l’alpinisme prend le pas sur le ski, cette ligne étant ponctuée de deux longueurs d’alpinisme (M4, IV+). “Dans la Vire de Lune, chaque virage est calculé et doit être bien réalisé” a déclaré Vivian.

chardonnet clair de lune vivian bruchez kilian jornet ski pente raide
(c) Vivian Bruchez

 

Pas rassasiés, ils récidivent le lendemain à la méconnue Pointe Kurtz (3680m), également située dans le bassin d’Argentière, en ouvrant un grand couloir oblique de 500m dans la face SW de ce sommet. “L’aspect de créativité est très intéressant, de lire de la montagne et de tracer son chemin à travers les lignes de faiblesse”. Presque une oeuvre d’art !

pointe kurtz vivian bruchez kilian jornet ski pente raide
(c) Vivian Bruchez

 

Signe que la pente raide commence à intéresser les médias généralistes, retrouvez l’interview de Vivian Bruchez sur France Info. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here