Cette semaine se tenait à Munich le salon ISPO, plus grand rendez-vous international du sport outdoor. Nous nous sommes rendus à la rencontre des équipementiers du ski de rando, afin de découvrir les sorties prévues pour l’hiver 2017/18. Voici donc les modèles skis de rando que vous retrouverez en magasin cet automne !

 

Les grandes tendances

Parmi tous les modèles présentés ci-dessous, on remarques quelques tendances générales chez les fabricants. Tout d’abord la course au gramme, qui dicte le marché depuis des années, franchit cette année de nouveaux caps avec la généralisation des skis de speed touring sous le kilo et des fats/mid-fats sous 1300g. Pour atteindre ces poids plume, on retrouve très fréquemment l’alliance d’un noyau en bois paulownia et de couches de carbone. Une autre tendance qui marque le marché est de segmenter les gammes et de baptiser les modèles en fonction de la largeur au patin : une bonne idée pour aider le consommateur à s’y retrouver. Par ailleurs, beaucoup de marques proposent maintenant des skis de rando taillés pour évoluer sur piste, une évolution logique compte tenu de la popularisation des itinéraires en station. On voit aussi apparaître des modèles rando pour enfants. Côté design, on ne peut qu’apprécier l’évolution de certaines marques vers des looks épurés et élégants.

 

ATOMIC

Chez la marque allemande, la nouveauté vient surtout du côté chaussures (mais ça, ça sera un autre article). En attendant on a un lifting des Backland 78, 85 et 95 avec une cure de poids. Le Backland 95 perd 200g pour afficher 1370g en 177cm. Les Backland UL 78 et 85 restent inchangés.

atomic backland 2018

BLACK CROWS

Chez les chamoniards le modèle Ova Freebird (85mm au patin) a été grandement allégé grâce à un noyau entièrement en paulownia et en mélange de carbone et de fibre de verre, pour atteindre 1125g en 175cm. Le shape a été repensé et le flex un peu adouci, pour une conduite plus facile.

 black crows freebird 2018
BLACK DIAMOND

La gamme Black Diamond voit apparaître la série Route, déclinée en 88, 95 et 105mm au patin. Le design ressemble beaucoup à la série Helio, sortie l’année dernière. Les rockers sont assez prononcés. Pas plus d’information pour le moment.

black diamond 2018

 

BLIZZARD

Pas de nouveauté sur le segment ski de rando pour les autrichiens de chez Blizzard, qui reconduisent leur série Zero G.

DPS

Les américains de chez DPS élargissent leur gamme touring nommée TOUR1, avec l’apparition de deux nouveaux modèles :

  • Cassiar 87 : le plus étroit de leur gamme, il vient se positionner en petit frère du Cassiar 95, et est destiné au marché européen du ski de rando. Conçu pour performer sur tout types de terrains, il affiche un poids raisonnable de 1340g en 178cm.
  • Lotus 124 : on n’est pas habitué à cette largeur sur du ski de rando. Le Lotus 124 est taillé pour faire des runs en Alaska ou au Japon. Mais son poids reste étonnement léger pour ses dimensions : 1570g en 178cm. Rayon de 23m.

Comme les autres modèles de la gamme, ils sont construits en noyau balsa avec deux couches de carbone et un full cap.

dps ski rando 2018

 

DYNAFIT

Fini les Denali, Cho Oyu et autres Seven Summits. La gamme de skis de rando Dynafit est totalement repensée, avec une déclinaison de la gamme selon la largeur au patin. Comme chez d’autres marques, cette mesure prend de plus en plus d’importance : on n’hésite plus à écrire le numéro en grand sur la spatule ou à en baptiser le modèle. Nous retrouverons donc l’hiver prochain les skis suivants :

  • Speed 76 : construit en noyau paulownia pour seulement 1070g en 167cm, ce ski s’adresse principalement au segment “speed touring”, mais sa bonne rigidité en torsion pourrait en faire un ski intéressant pour la pente raide. La marque l’annonce comme son meilleur rapport poids/performance. Mono rayon de 17m en 167cm. Micro-champs en ABS sur toute la longueur.
  • Speed 90 : une version XL du Speed 76, reprenant la même construction pour plus de portance. 1280g en 176cm pour un rayon de 18m
  • SpeedFit 84 : ce ski s’adresse au nouveau segment de ceux qui montent sur les itinéraires aménagés en station et redescendent par les pistes. Il paraît que ça s’appelle du “ski fitness”. Ce ski possède un noyau peuplier, et est assez souple pour s’adresser aux débutants. 1350g en 176cm pour un rayon de 21,5m. Sera aussi vendu en version femme.
  • Tour 82 : ce modèle est une évolution du Seven Summits, c’est un ski grand public assez accessible. Demi-champ au patin. 1300g en 171cm pour un rayon de 16m.
  • Tour 88 : grand frère du Tour82, il est annoncé comme étant le ski le plus polyvalent de la gamme, pour du ski de rando “de tous les jours”. 1380g en 174cm pour 18m de rayon. Prix de vente annoncé : 550€
  • Tour 96 : ski de poudre avec la même construction que les autres modèles Tour. 1500g en 176cm pour 19m de rayon.
  • Beast 98 : le Meteorite perd 250g pour donner le Beast 98. Ce ski s’annonce comme le plus robuste de la gamme, avec ses champs ABS plus épais et plus larges. Noyau en peuplier et frêne. 1530g en 177cm pour 19m de rayon.
  • Beast 108 : même construction que le Beast 98, un gros ski de freerando. 1750g en 181cm pour 22m de rayon
  • Carbonio 89 : toute la série Carbonio (matériel, sac, textile…) sera distribuée exclusivement dans certains magasins. Sur le Carbonio 89 nous retrouvons un noyau entièrement carbone. Le poids ? Seulement 1090g en 169cm.
dynafit speed tour beast 2018
DYNASTAR

Le Mythic Vertical, élaboré avec Vivian Bruchez, est reconduit à l’identique. Seuls changent le nom (Vertical Eagle) et la sérigraphie. Le fameux Alti 80 évolue en Vertical Bear, un ski abordable annoncé à seulement 350€. Il n’a pas de champs droits (structure thin cap). Entre les modèles Eagle et Bear vient s’intercaler le Vertical Deer, 86 au patin avec champs droits sous le pied et un petit rocker. Prix de vente annoncé de 499€. Ces trois skis de la gamme Vertical correspondent au segment touring. La gamme freerando reste inchangée avec le Mythic 87 et le Mythic 97.

dynastar vertical eagle deer bear 2018

 

FACTION

La gamme Agent disparaît pour être remplacée par la gamme Prime, issue de deux ans de recherche et développement (notamment avec Sam Anthamatten), et présentée comme “les skis les plus aboutis que Faction ait produit”. Faction est le seul équipementier à utiliser des noyaux en balsa et fibre de lin, toujours avec un ADN de marque orientée “descente”. Ces skis intègrent du carbone du fabricant TeXtreme censé apporter de la rigidité et du répondant. On retrouve donc :

  • Prime 1.0 : 90 au patin pour 1450g et 18m de rayon en 178cm
  • Prime 2.0 : 98 au patin pour 1550g et 19m de rayon en 178cm
  • Prime 3.0 : 108 au patin pour 1740g et 23m de rayon en 182cm
  • Prime 4.0 : 118 au patin pour 1925g et 26m de rayon en 185cm

faction prime rando 2018

 

FISCHER

Pas de grosse nouveauté pour les skis l’hiver prochain du côté des autrichiens de chez Fischer. Les modèles Hannibal 94 et Hannibal 100 fusionnent pour donner le Hannibal 96 (1300g en 176cm). Les modèles femme Stella Alpina en 82 et 88 sont rebaptisés MyTransalp. Le AlpRoute 78 disparaît.

fischer hannibal transalp 2018

 

HAGAN

Beaucoup de nouveautés du côté de la marque autrichienne avec l’apparition de trois nouvelles gammes correspondant aux segments du “tour classic”, “tour allmountain” et “tour freeride”. Tous les skis sont shapés en multi-rayons, sauf la gamme Ride.

  • Tour Professional Ultra 76 : nouveau look tout en noir pour ce modèle déjà existant dans la collection, destiné à enquiller du dénivelé et au terrain alpin. Un ski très léger et assez rigide, avec un noyau en paulownia. 980g en 170cm.
  • Ride 75 : la gamme Ride se présente pour les ski-randonneurs orientés “montée”, et préférant les petites courbes à vitesse modérée. Le Ride 75 est annoncé comme un compromis entre ski de piste et ski hors-piste, avec une bonne rigidité en torsion. Demi-champs ABS et noyau en peuplier, pour un poids de 1230g en 163cm et un rayon de 14m. Selon la marque, son prix sera abordable. Il sera décliné en modèle junior.
  • Ride 83 : même construction que le Ride 75, pour un peu plus de portance et l’apparition d’un petit rocker arrière. La marque annonce de bonnes performances sur piste. Le poids reste modéré : 1270g en 170cm. 16,5m de rayon.
  • Core 83 : cette nouvelle gamme “Core” voit le jour, orientée 50% montée 50% descente. Elle se destine aux ski-randonneurs de niveau “moyen” à “ambitieux”. Trois modèles assez rapprochés, avec un version femme pour le 83. Niveau look, on préfère nettement cette sérigraphie à la précédente Y[waï]-series. Le Core 83 se présente comme un ski amusant et joueur avec rockers avant-arrière et rayons assez courts, plutôt souple et facile à skier.
  • Core 87 : on retrouve comme sur le Core 83 un noyau en paulownia avec un top layer en carbone et des champs ABS. Ce ski est taillé pour évoluer en courbes moyennes et grandes, tout en restant assez souple. Le rocker arrière est un peu plus prononcé que sur le Core83. 1320g en 176cm.
  • Core 88 : Seulement 1200g en 176cm pour ce modèle, qui possède des rayons légèrement plus courts que le Core 87. Plus rigide que ce dernier, il a été conçu pour supporter “une conduite extrême dans tous les terrains”. Même matériaux que les autres modèles Core.
  • Boost 93 : les skis “Boost” correspondent à la gamme freerando chez Hagan. Plus rigides que les gammes Ride et Core, ces trois skis sont taillés pour les grandes courbes et pour rester stables à haute vitesse. Annoncé comme le ski “tout-terrain” de la gamme, le Boost 93 est construit en noyau paulownia avec une première couche en carbone et des champs ABS. 1480g en 177cm.
  • Boost 97 : même construction que le Boost 93 pour un poids légèrement inférieur (1380g en 178cm) et l’apparition d’un rocker talon. Les rayons sont un peu plus longs.
  • Boost 107 : le Boost 107 s’adresse aux skieurs puissants et rapides pour les jours de grosses conditions. 1580g en 181cm pour des rayons de 20-21-23m. Le rocker en spatule devient plus prononcé (390mm).

hagan ride core boost 2018

 

K2

La marque offre un petit lifting à son Pinnacle 95. Poids NC

k2 pinnacle 95 2018

KÄSTLE

Rien de nouveau par rapport aux modèles actuels.

MOVEMENT

Dur de s’y retrouver dans la pléthore de modèles rando chez la marque à la pomme. Les modèles Black Apple, Sweet Apple, Speed Apple, Vista, Vertex, Apex, Nexus, Session sont reconduits, avec de nouvelles sérigraphies. Certaines constructions ont été améliorées notamment avec les technologies “Carbon 2-Axis” et “Carbon 5-Axis” censées réduire le poids et améliorer les performances dans les neiges difficiles. Parallèlement, de nouveaux skis voient le jour :

  • Race Pro 66 : ski de course, 66mm, 680g en 160cm. Les trois modèles de cette gamme race sont construits en carbone avec un noyau en karuba.
  • Race Pro 71 : modèle orienté speed touring, seulement 850g en 168cm, 19m de rayon.
  • Race Pro 77 : le même en un peu plus large, toujours sous le kilo (850g en 169cm), 18m de rayon.

La gamme X-Series, produits les plus technologiques chez Movement, se convertit en gamme Alp-Tracks. Tous les skis sont fait à la main, d’où leur prix élevé. Les X-Vertex et X-Session sont reconduits sous de nouveaux noms. Les X Rise Pro et X Gold Fish disparaissent, alors que naissent :

  • Alp Tracks 94 : construit en carbone et en noyau karuba comme les skis Race, il affiche le poids affolant de 1060g en 169cm. 18m de rayon.
  • Alp Tracks 100 : mêmes matériaux que précédemment, 1150g en 170cm, 18m de rayon.
  • Alp Tracks 106 : pour de la freerando light avec 1320g en 177cm, 19m de rayon.

movement ALPTRACKS 2018 RACE PRO

ROSSIGNOL

La vraie nouveauté chez les isérois est la première apparition d’un vrai ski de rando dans leur gamme. Le Seek7 vient compléter le Soul7 HD et le Sky7 HD pour 86mm au patin, avec les mêmes spatules alvéolées censées améliorer le déjaugeage et le pivot. Construit en noyau paulownia avec un champ uniquement sous le pied, il se démarque clairement de ses grands frères avec seulement 1270g en 170cm.

ROSSIGNOL SOUL7 HD SKY7 SEEK7 2018

SALOMON

Chez les annéciens la série S-LAB s’élargit avec la naissance d’un ski S-LAB / X-ALP (dur à prononcer vous avez dit ?), grand frère du S-LAB MINIM, avec quelques millimètres de plus au patin. Un poids plume (900g !) conçu pour du terrain alpin. Salomon sort également une chaussure dans la même gamme, plus d’infos dans un prochain article.

SALOMON SKI S-ALP X-ALP 2018

SCOTT

Pas de nouveauté dans la gamme Superguide si ce n’est de nouveaux designs.

SCOTT SKI SUPERGUIDE 2018

TRAB

Pas vu de nouveauté en ski du côté des italiens, à part les nouveaux designs sur les modèles Maestro, Mistico et Magico.

TRAB MISTICO MAESTRO MAGICO 2018

VÖLKL

La marque bavaroise introduit dans sa gamme VTA les VTA 98 et VTA 108, deux skis de freerando. Construits tout en cap comme les autres modèles VTA, ils n’ont pas de champs. Ils reprennent également le top sheet ICE OFF, censé éviter que la neige et la glace s’accumulent sur le ski. Le VTA 98 est annoncé à 1370g en 177cm pour 20m de rayon, alors que le VTA 108 est à 1620g en 181cm pour un rayon de 22m. Le reste des VTA et VTA LITE restent inchangés, mis à part un lifting des designs.

Dans la gamme BMT (“big mountain touring”) on note aussi l’apparition d’un BMT 90, avec double rocker. Il est annoncé à 1470g en 177cm pour 19,6m de rayon.

VOLKL VTA BMT 2018

ZAG

Pas de changement sur la gamme freerando Ubac, si ce n’est de nouveaux designs et l’apparition d’un modèle junior. La gamme Adret a par contre été encore allégée (mais on n’a pas su comment) avec seulement 955g pour l’Adret 81 en 177cm et 990g pour l’Adret 88 en 174cm. Sur ce dernier (anciennement Adret XL), le rocker a été diminué pour le rendre plus stable sur neige dure. Ils sont construits en carbone avec noyau paulownia. La nouvelle cosmétique “fibre apparente” sur ces deux gammes fait qu’aucun ski n’est identique à un autre.

ZAG ADRET 81 88 2018

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here