Un couloir du Gypaète bien poudreux

On a beau être en avril les conditions sont toujours bonnes au fameux couloir du Gypaète (5.3 E3), une ligne encaissée au-dessus de Plaine-Joux. Avec une question : où sont donc passés les ressauts habituels ?

Pete Houghton raconte : “C’est un couloir magnifique, raide et étroit sous une impressionnante falaise, de taille dolomitique. Un objectif de premier plan quelle que soit la météo, tempête ou soleil. A refaire sans hésiter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here