Le pente-raideur suisse, et ouvreur infatigable, Sébastien de Sainte-Marie a réalisé la possible première descente de la face nord-ouest du Männliflue, un sommet de 2652m des Alpes Bernoises.

Sébastien de Sainte-Marie, qui n’en est pas à sa première ligne, avait repéré cette face trois ans auparavant lors d’un vol en montgolfière.  »Je pensais qu’avec ce début d’hiver exceptionnel cette face aurait été toute blanche, mais peut-être que la pluie l’a un peu lavée ».

ski pente raide alpes bernoises oberland

Monté par un autre versant, il réalise cette descente à vue :  »D’en haut la vue est juste incroyable. Je me sens chanceux d’être seul là-haut ! Je laisse la société et ses soucis en bas. […] L’ambiance est vraiment raide, je vois facilement le bas de la face. Etonnamment mes nouveaux Scott Super Guide ne rencontrent aucun caillou. C’est raide avec plein de neiges différentes mais il n’y a ni sauts ni sections mixtes délicates. Dans la partie inférieure je pose un petit rappel de 5m car je ne suis pas très sûr du saut. Après coup je me rends compte que la réception était pleine de rochers. La dernière traversée est assez impressionnante, et la rampe me permet de faire quelques grandes courbes ».

ski pente raide alpes bernoises oberland

 »Je ne pouvais pas imaginer meilleur début d’hiver et cadeau de Noël ! », raconte-t-il sur son blog.  »Cette face n’a apparemment jamais été skiée mais c’est toujours dur à affirmer avec certitude, même après avoir demandé aux locaux ».

sebastien sainte marie ski suisse

Photos : courtoisie de Sébastien de Sainte-Marie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here