La face nord de l’Aiguille Verte (4122m), plus connue sous le nom de « Nant-Blanc », a vu plusieurs passages de skieurs cette année, avec plus ou moins de réussite. Quant à Vivian Bruchez et Paul Bonhomme, les deux guides ont choisi de laisser une signature originale en ouvrant une variante.

De part sa difficulté soutenue, son histoire et son omniprésence au-dessus de la vallée de Chamonix, le versant du Nant-Blanc attire depuis des décennies les velléités des skieurs de pente-raide. Mais son enneigement capricieux et la grande variabilité des conditions font que sa descente à skis ne peut s’envisager qu’en de très rares occasions.

C’est une de ces occasions qu’ont su saisir Vivian Bruchez et Paul Bonhomme, ce 19 juin 2018, en ayant au préalable remonté la face pour repérer les conditions. Vivian raconte :

« On amène une nouvelle lecture de la face en réalisant cet itinéraire, une immense diagonale qui raye la face par ses lignes de faiblesses. […] Dans la partie inférieure elle empreinte la voie originale d’alpinisme ouverte par Armand Charlet et Camille Devouassoux le 3 juillet 1928. Quoi de plus symbolique que de rendre hommage aux pionniers de l’alpinisme et du ski en glissant dans leurs traces. 

Pas d’utilisation de rappel dans la partie haute, on l’a fait intégralement skis aux pieds, avec l’installation d’une main courante dans la rampe Tardivel-Brosse à son entrée et à sa sortie. La partie inférieure est moins raide et amène naturellement à une vire qui débouche dans le couloir Nord des Drus. Trois rappels ont été nécessaires pour terminer cette aventure. »

Une descente qui vient clore une saison 2018 prolifique pour les deux skieurs !


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here