La Bérarde, c’est le Chamonix des Alpes du Sud. Point de départ d’innombrables itinéraires d’alpinisme, d’escalade et de ski de pente raide, c’est le camp de base idéal pour un week-end en haute-montagne. Mais contrairement à Chamonix point de téléphérique et de boutiques de luxe : à La Bérarde vous êtes au coeur des montagnes sauvages de l’Oisans. Ici je vous présente 3 couloirs incontournables de la zone, classés par difficulté croissante.

 

#1 Ailefroide Occidentale (3954m) – Glacier Long 5.1/E2

ailefroide-glacier-long
La muraille sombre de l’Ailefroide
ailefroide-glacier-long
Une belle pente homogène

Ailefroide, un nom qui résonne dans la tête de chaque montagnard, évoquant de grandes voies l’alpinisme et une face nord austère. Mais l’Ailefroide c’est aussi un beau couloir débouchant à 3440m, en contrebas du sommet occidental.

Le glacier long est visible de très loin, mais pour y accéder il faut d’abord parcourir à plat le trèèès long vallon du Carrelet. Au retour sans les peaux, préparez-vous à pousser sur les bâtons. Le couloir en lui-même est une belle pente de 600-700m autour des 45°. La diminution du glacier a eu pour conséquence d’avoir un peu adouci la pente.

Le couloir parfait pour se mettre en jambes et allonger les courbes !

Le topo Skitour

 

#2 Col de Burlan (3207m) – Couloir Nord 5.2/E2

col-de-burlan-couloir-nord
C’est plus long que ça n’y paraît
col-de-burlan-couloir-nord
Mon pote Quentin à l’aise dans son premier 5.X

Un couloir, rectiligne, de 1000m de haut. Que demander de plus ?

Au départ de Saint-Christophe-en-Oisans, quelques kilomètres avant La Bérarde, le couloir Nord du col de Burlan est assez rapide d’accès par le vallon de la Selle. Débutant par un gentil 40°, l’inclinaison augmente progressivement jusqu’à 47° sur les 300 derniers mètres. C’est vraiment une chouette ligne à l’exposition modérée, et restant enneigée tard en saison.

Le topo Skitour

En vidéo : descente du col de Burlan (premières 40 secondes)

 

#3 Dôme des Ecrins (4015m) – Couloir Mayer-Dibona 5.4/E4

mayer-dibona
700m de jouissance à 50°
mayer-dibona
Une vraie ambiance de pente raide
mayer-dibona
Attention à la glace affleurante. Interdit de louper son virage !
mayer-dibona
Du ski bien technique ! Mais en 2015 les conditions étaient exceptionnellement sèches.

Avec la Mayer-Dibona, on arrive dans le domaine du ski extrême. Descendu pour la première fois en 1978, c’est sans-doute LE couloir référence de l’Oisans. L’ambiance y est fabuleuse : 700m de pente à 50° au coeur de la face nord du Dôme des Ecrins, dominée par 300m de paroi englacée.

Pour skier la Mayer-Dibona, mieux vaut attendre un fort enneigement. En effet la goulotte du bas a du mal à se remplir. Lorsque j’y étais en Avril 2015, il y avait en outre de belles plaques de glace au coeur de la face. De quoi rajouter de la technicité à un itinéraire déjà bien pentu !

Le topo Skitour

 

Il y a quantité d’autres itinéraires de grande classe autour de La Bérarde, mais avec ces trois là vous avez déjà de quoi occuper un week-end du prochain printemps !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here