Le Val d'Hérens est une vallée qui se situe dans le canton du Valais dans les Alpes Suisse. Bien desservie par des accès routiers hauts en altitude, c'est une destination intéressante pour prolonger la saison de pente raide.

Nous avons sélectionné pour vous 5 itinéraires propices au ski de printemps autour de la station de ski d'Arolla, connue aussi pour être un village étape de la célèbre traversée Chamonix - Zermatt.

Aiguille de la Tsa, couloir Ouest (4.3 E2)

Les couloirs Ouest de l'aiguille de la Tsa (3668 mètres) surplombent le village d'Arolla. Ils sont facilement accessibles par la face Est qui offre un panorama exceptionnel sur quasiment toute la chaine des Alpes et se font très bien à vue. Il est aussi possible de remonter directement dedans. De plus, au printemps, l'orientation Ouest autorise un départ tardif pour skier le couloir en moquette. Les couloirs se situent sur la crête entre la dent de Tselion (3589 mètres) et l'aiguille de la Tsa. Il y en a quatre d'une difficulté similaire. Le plus classique et le plus souvent enneigé étant le plus proche de la dent de Tselion, le couloir Anzévui. Les bonnes années, il est possible de faire ces couloirs jusqu'à fin mai.

Au centre l'Aiguille de la Tsa, à gauche les couloirs Ouest - © Vincent Marclay

Mont Brulé, face Nord centrale (5.1 E2)

Cet itinéraire reste souvent en condition tard en saison. De plus, le dénivelé raisonnable permet d'envisager cette course à la journée en partant tôt. Sinon, il est possible de dormir au refuge des bouquetins. L'itinéraire est évident, après avoir remonté le glacier d'Arolla, on arrive au pied de la face que l'on remonte. Si on est sur des conditions, il est aussi possible de monter par le col Collon puis de monter au sommet de la pointe Kurz (3498 mètres). L'entrée de la ligne se situe sur la crête entre le Mont Brulé (3578 mètres) et la pointe Kurz. Il existe deux autres itinéraires d'une difficulté équivalente de chaque côté de la face Nord centrale.

Aiguilles Rouges d'Arolla, couloir Slingsby (5.2 E4)

Les Aiguilles Rouges d'Arolla (3644 mètres) sont constitués de trois sommets. Pour le ski, le sommet Sud offre de nombreuses possibilités. Lorsque la station de ski d'Arolla est ouverte (jusqu'à mi-avril en général), l'accès est aisé. Le début est commun avec l'itinéraire de la cabane des Aiguilles Rouges. Rejoindre ensuite la combe des Ignes puis le glacier inférieur des Aiguilles Rouges. Si la station est fermée, il est possible de partir du village de la Gouille et remonter le vallon des Ignes. Le dénivelé est alors de 1600 mètres. La face étant orienté Est, il est indispensable de partir tôt. Une fois au pied, plusieurs options sont possibles. La plus évidente est le couloir Slingsby que l'on remonte jusqu'à la brèche du même nom (3498 mètres). Les bonnes années, on peut poursuivre par une traversée est chausser au sommet. Toutes les lignes sont d'un degré de difficulté similaire.

En rouge le couloir Slingsby et la sortie au sommet en jaune, en bleu le Couse, en violet Nestor et en vert À babord - © Patrick Vuilleumier

Mont Blanc de Cheilon, face Nord-Ouest (5.2 E3)

Ouverte en avril 2021, cette ligne dominée par d'énormes séracs est plus accessible que sa voisine bien connue en face Nord du Mont Blanc de Cheilon (3870 mètres). La montée se fait par la voie normale de ce dernier versant Ouest depuis la cabane des dix pour éviter de rester trop longtemps sous les séracs. Si les conditions le permettent, il est possible de chausser au sommet hivernal, sinon au col (3781 mètres). La première partie permet de contourner le sérac par une traversée raide. Deux possibilités pour le passage raide et exposé du sérac. Soit un rappel de 15 mètres sur abalakov, soit en ski. Ensuite, une pente régulière amène au glacier de Cheilon. Ambiance garantie sous les séracs !

Mont Blanc de Cheilon, face Nord-Ouest - © Thibaut Lampe

Pigne d'Arolla, face Nord (5.3 E3)

Cette face Nord est une classique de fin de saison. En effet, il faut que la neige "colle" sur la glace pour envisager une descente en ski. L'accès au sommet du Pigne d'Arolla (3796 mètres) se fait par les pistes de la station d'Arolla. Ensuite rejoindre le glacier de Tsijiore Nouve puis rapidement celui de Pièce que l'on remonte jusuqu'à l'altitude 2800 mètres. De là, deux possibilités. Soit remonter un couloir sur la droite qui longe des séracs (passage des Louettes Econdoué) soit repérer une rampe vers 3000 mètres qui amène au replat glaciaire que l'on traverse jusqu'à l'altitude 3315 mètres. Les deux itinéraires se rejoignent à cet endroit, il ne reste plus qu'à gagner le sommet en évitant au mieux les rochers. La deuxième permet d'éviter le passage sous les séracs des Louettes Econdoué.

La face Nord du Pigne d'Arolla et la cabane des Aiguilles Rouges - © Alex Saunier

Le Val d'Arolla est une destination de choix pour le ski de printemps. Tous les itinéraires sont envisageables à la journée avec un dénivelé raisonnable. Sinon, les nombreuses cabanes permettent de gagner quelques heures de sommeil précieuses.

PARTAGER
Article précédentSki d'été à Saas-Fee

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here