Deuxième ouverture pour Paul Bonhomme et son projet 10x en compagnie de Xavier Cailhol dans les Écrins. Le 19 janvier 2021, ils ont réalisé la première descente de la face Nord du Chaperon (2750m).

Direction les Écrins pour la deuxième ouverture du projet 10x de Paul Bonhomme. Deux semaines après avoir ouvert "Le Jardin secret" dans les Aravis, c'est dans le Valgaudemar qu'il a déniché une nouvelle ligne de 1200 mètres de dénivelé en face Nord du Chaperon (2748m), "L'éperon des Saltimbanques". Elle emprunte un éperon esthétique bien visible depuis la vallée. Pour la cotation, Paul propose 5.4 E4 et compare les difficultés au Nant Blanc bien que la partie technique soit moins longue.

L'éperon des Saltimbanques, Chaperon, Ecrins
Xavier dans la montée - © Paul Bonhomme

Avec des conditions nivologiques et météorologiques complexes dans les différents massifs des Alpes, Paul et Xavier ont choisi cette face en raison du faible enneigement. Pas forcément un avantage pour le ski, mais qui limite le risque d'avalanches.

L'accès à la face se fait par 700 mètres de dénivelé dans la forêt. Les difficultés sont concentrées dans la première partie avec une longueur de 60 mètres en mixte qui comporte un pas en 5. Une bonne entrée en matière qui donne le ton pour la suite. S'en suit une succession de pentes de neige et de goulottes jusqu'au sommet.

Concernant la descente, les conditions de neige n'étaient pas optimales dans la première partie. "Étonnamment elle a pris le chaud sur le haut, du coup il y a une légère croûte de regel qu’on doit casser en passant à skis et faut pas se planter, ça se joue à un mètre près" d'après Paul Bonhomme. Heureusement, la neige était meilleure sur l'éperon et quelques passages scabreux et engagés skis aux pieds leur ont permis de faire un rappel de seulement 35 mètres pour éviter la barre rocheuse au pied de la face.

L'éperon des Saltimbanques, Chaperon, Ecrins
La partie supérieure - © Paul Bonhomme

Ouvrir une ligne de 1200 mètres dans les alpes françaises n'est pas chose courante mais avec un peu d'imagination, de repérage et beaucoup d'audace c'est encore possible ! De bonne augure pour la suite du projet de Paul.

L'éperon des Saltimbanques, Chaperon, Ecrins
L'itinéraire - © Manu Abelé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here